Pich
Pich Pich travaille depuis 18 ans sur l’exploitation graphique des mouvements de manipulation des balles, des cerceaux et des bâtons. Il a crée sur cette base plusieurs numéros de manipulations qu’il tourne en rue et en salle, Tout se Passe Debout, La Chute du Pis, Point Barre. En 2014, il crée un second numéro de manipulation de bâtons Un vide noir grésille accompagné à la mise en scène par Éric Longequel. C’est en nommant et définissant le concept de manipulation graphique que Pich a donné une cohérence et une unité à son travail. Il en est devenu « un obsessionnel ». Pich enseigne régulièrement la « jonglerie graphique avec objets géométriques » à des jongleurs, des clowns ou des néophytes de la jonglerie, de par le monde (Japon, Mexique, Europe), en stage ou en école (Académie Fratellini)
Pich

André Hidalgo est un danseur-manipulateur qui a su allier les deux disciplines de façon unique : le mouvement des manipulations est intégré à la danse et réciproquement. Jongleur depuis 2004, outre sa présence dès 2011 dans Piryokopi,  André Hidalgo multiplie ses collaborations à différents projets : Boucle-la, un spectacle de cirque à 5 sur le concept de la chaîne algorithmique ; des numéros solos de manipulations de balle de cristal et de cerceaux ; un duo de manipulation de cerceaux avec Pich ; un trio de jonglage et danse : Dystonie, avec la compagnie Defracto ; « Swan Lack » d’Aragorn Boulanger, une réécriture du ballet classique pour 8 danseur(se)s ; et André continue de travailler en tant qu’interprète pour sa nouvelle création. En 2014 – 2015, il se produit dans une grosse production de cabaret au Cosmopolitan de Las Vegas ; il est enfin artiste permanent des soirées cabaret « Lettingo » à Paris notamment chez Maxim’s.

Pilolip
Pich

Yorgos Serafeimidis est une référence en jonglage de contact et manipulations d’objets qu’il pratique depuis 13 ans. Dès 2004, il  commence à retranscrire de façon systématique les différentes méthodes qu’il emploie afin de les enrichir. Il crée ainsi de nouvelles théories de manipulation dont entre autres celle des « Ghosts Patterns » (= manipuler des objets fantôme), qu’il enseigne dans toute l’Europe. Autodidacte dans le jonglage, Yorgos s’est formé dans diverses disciplines (Axis Syllabus, danse contemporaine, claquettes, body-musique, théâtre physique, mouvement des fascias et biorythmes) avant de former avec Vassiliki Zafeiropoulou, le groupe contemporain de performeurs KOKOIKA, très actif à Athènes. Dès les débuts de Piryokopi, Yorgos participait au projet en tant que regard extérieur et technique.

Joseph Viatte

Joseph Viatte se passionne à 17 ans pour la jonglerie puis la manipulation. Il part élargir ses connaissances  en 2014 à l’école de théâtre du mouvement Dimitri en Suisse italienne. À 20 ans, avec ses trois numéros de manipulation solos (balles, cerceaux, bananes) il joue dans différents galas dans toute l’Europe. Il rejoint en 2014 la compagnie d’Adrien Mondot et Claire Bardaine en tant que jongleur interprète. Il partage et développe pleinement les concepts de manipulation graphique et est reconnu par la communauté des jongleurs, grâce à sa précision et sa créativité, comme la nouvelle référence montante dans ce domaine.

Joseph Viatte

Auteurs

qui ont aussi participé à la création

Okotanpe
Okotanpe

Okotanpé a commencé à jongler en l’an 2000 lors d’un voyage hors du Japon.  Il développe sa pratique en autodidacte dans un Japon pauvre en jongleur de contact. Il se lance professionnellement en 2004 en jouant dans des festivals de musique et dans la rue grâce à l’acquisition de la licence d’artiste de rue de Tokyo. Injectant des touches de danses japonaises dans sa manipulation il crée un style unique qui lui permet plusieurs apparitions télévisées (japonaise, Coréennes et américaine) et une reconnaissance des jongleurs japonais (récompenses aux Japan Juggling Festival 2006 et 2008). Plusieurs vidéos de ses routines ont dépassé le million de vues sur Youtube (jusqu’à 4 millions). Okotanpé est le manipulateur star du net !

Ryan Mellors
Ryan Mellors commence à jongler à l’Université de Vancouver et se focalise très vite sur la manipulation de balles. Il est l’un des premiers jongleurs (si ce n’est le premier) à avoir conçu une routine entière de manipulation d’une seule balle de cristal. A la fin de ses études de théâtre, littérature et cinéma, en 2003, Ryan migre à Londres pour développer son art et des collaborations avec d’autres artistes et manipulateurs. C’est une intense période de création mêlant danse, jonglage et manipulation graphique. De retour à Vancouver en 2008 il continue de développer diverses routines de manipulation avec des massues, des boites à cigare, des anneaux et bien sûr des balles. Ryan s’implique beaucoup dans le réseau des jongleurs de contact et en est devenu une référence en terme de précision, d’originalité et d’innovation. Ryan Mellors
Okotanpe
David Maillard est musicien compositeur, régisseur son, et également amateur de jonglage. Il rencontre Pich en 2002 et compose les bandes son de ses spectacles. Il mélange illustrations sonores et musicales, influencées par les musiques minimalistes, concrètes et électroniques ; il aime les « petits sons de rien du tout » et les rythmes syncopés. Il compose aussi pour la Compagnie Defracto pour qui il assure également toute la régie technique. Il est enfin instrumentiste électronique dans le groupe « Pagaille ». Il compose les musiques synchronisées aux manipulations de plusieurs tableaux de Piryokopi.
chairs
voir la gallérie next